Directeur Administratif et Financier

Il tient les cordons de la bourse… Mais pas seulement ! Le « DAF » supervise les services administratifs, comptables et financiers, et le contrôle de gestion de l’entreprise. Il conseille aussi la direction dans sa stratégie.

Le métier de Directeur Administratif et Financier ?

Le directeur administratif et financier d’une entreprise s’occupe de la finance, des ressources humaines ainsi que du respect de l’application des réglementations et de la législation liées à l’activité de la structure pour laquelle il travaille. Le directeur administratif et financier a pour missions de :

  • Gérer la comptabilité
  • Veiller au strict respect de la loi
  • Gérer le personnel et le service administratif
  • Établir des prévisions budgétaires
  • Proposer des solutions fiscales
  • Coordonner les services dont il a la charge
  • Valider les contrats émis par la société
  • Rendre des comptes à la direction

Quelles qualités pour exercer ?

Le directeur administratif et financier doit être polyvalent. C’est un spécialiste de la finance, du droit des entreprises et de la fiscalité. Le directeur administratif et financier a de solides connaissances en outils de gestion informatiques. La maîtrise de l’anglais est souvent exigée pour l’exercice du métier. Le directeur administratif et financier possède :

  • des qualités managériales affirmées
  • le sens de la communication et du contact
  • le sens de l’organisation
  • un esprit de synthèse et d’analyse
  • un esprit d’initiative

Le directeur administratif et financier doit faire preuve de rigueur et d’une capacité d’adaptation confirmée.

Quel est l’environnement de travail ?

Le directeur administratif et financier exerce plutôt dans les grandes entreprises industrielles, les grandes sociétés de transport, les sociétés commerciales, mais aussi dans les banques et les sociétés d’assurances.

Quelles sont les perspectives de recrutement ?

Les grandes entreprises proposent des postes de directeur financier parfois intitulés  » contrôleur financier « . Le niveau d’emploi dans la profession est assez fluctuant mais la direction financière reste une fonction clé de l’entreprise.
La fonction publique offre aussi des perspectives de carrière aux directeurs financiers et administratifs sous le titre de contrôleur financier.
Selon l’Apec, le nombre de postes de direction financière est en hausse. Les besoins concernent aussi bien les entreprises de services que les entreprises commerciales. Les opportunités se situent majoritairement en Ile-de-France.

Quel salaire ? Quelle carrière ?

  • Votre rémunération de DAF est constituée d’un salaire fixe (qui dépend de votre expérience et de l’effectif géré) et d’une part variable, calculée en fonction de vos performances et des résultats de l’entreprise. Votre employeur peut également vous accorder des avantages en nature (téléphone mobile, ordinateur portable, véhicule, etc.).

Directeur administratif et financier / Directrice administrative et financière : 3 700 € à 18 000 €

  • Avant d’atteindre cette fonction stratégique, vous devrez avoir une expérience d’au moins 10 ans. Idéalement, vous êtes passé par un poste généraliste de comptabilité ou par un poste plus spécialisé comme le contrôle de gestion, la consolidation des comptes ou l’audit. Les cabinets d’expertise comptable, de conseil ou d’audit sont également appréciés, mais vous devez absolument connaître le monde de l’entreprise. Par la suite, vous pourrez évoluer vers des sociétés de plus en plus importantes, ou pourquoi-pas, vous lancer vers la direction générale.

Comment devenir Directeur Administratif et Financier ?

Ce métier nécessite une grande expérience. Un niveau Bac+5 est souvent exigé, avec des formations diverses :
– IUP banque, finance et assurance
– Master 2 (Sciences juridiques et financières, Sciences politiques, Droit économie et gestion, études comptables et financières…)
– Master professionnel en finance d’entreprise ou en contrôle de gestion (ou Master spécialisé)
Ecole de commerce-management et gestion (Ifag Auxerre)

–  Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion : DSCG