Mathias, apprenti en TCI

Mathias BILLARD, 19 ans, prépare un baccalauréat professionnel Technicien en Chaudronnerie Industrielle, en contrat d’apprentissage au sein de l’entreprise CHAMPION, spécialisée en tôlerie fine et chaudronnerie.

Témoignage Bac TCI

"Mon rêve serait de devenir soudeur dans l’aéronautique, voire l’aérospatiale."

Pourquoi avoir choisi la filière Technicien en Chaudronnerie Industrielle ?

Après la troisième, je cherchais une formation pour devenir carrossier. En visitant différents centres de formation j’ai découvert la section chaudronnerie qui m’a beaucoup plu, et vers laquelle j’ai finalement décidé de me diriger. J’ai donc commencé ma formation au Pôle Formation 58-89 par un CAP Réalisations Industrielles en Chaudronnerie ou Soudage, avant de poursuivre sur un bac pro Technicien en Chaudronnerie Industrielle.

Pour toi, quels sont les atouts du Pôle Formation 58-89 ?

L’encadrement pédagogique du Pôle Formation 58-89 est vraiment maîtrisé : on est toujours guidé et entouré. Avant mon inscription définitive, j’ai beaucoup discuté avec Mme Favreau (Conseillère Formation au Pôle Formation 58-89) pour m’assurer que la formation convienne bien à ce que je recherchais. J’ai été également bien accompagné dans la recherche d’entreprise puisque Mme Favreau nous aide dans toutes les démarches.
Cet encadrement privilégié se retrouve aussi au niveau de la formation puisqu’on a la chance d’être peu nombreux dans les classes (une dizaine d’élèves), ce qui permet d’avoir un vrai suivi et une proximité avec les formateurs. Personne n’est laissé de côté, je trouve que c’est un avantage énorme que l’on ne retrouve pas dans d’autres formations, et qui me permet d’être très polyvalent en entreprise. Aujourd’hui, je peux tout aussi bien faire de la programmation laser que du pliage, du soudage ou encore du perçage.

Que souhaites-tu faire après ton bac ?

Je compte préparer un BTS professionnel en Chaudronnerie, au Pôle Formation 58-89 de Nevers. En revanche, je souhaite changer d’entreprise d’accueil afin d’enrichir mon expérience professionnelle et développer de nouvelles compétences, puisque mon rêve serait de devenir soudeur dans l’aéronautique, voire l’aérospatiale.

Quel conseil donnerais-tu à un jeune qui souhaiterait suivre la filière Technicien en Chaudronnerie Industrielle (TCI) ?

Je dirais de ne pas choisir cette orientation par défaut, mais plutôt par passion, il faut aimer le métier que l’on s’apprête à apprendre. Pour la filière TCI en particulier, je dirais qu’il est important d’être méthodique, précis et rigoureux. La patience est également une qualité à avoir.