Chaudronnerie - Soudure

Qu'il s'agisse de la chimie, de l'aéronautique, du naval et de l'automobile ou même de l'agro-alimentaire, l'ensemble de ces secteurs sont concernés par les métiers de la Chaudronnerie et de la Soudure. Ce domaine d'expertise industrielle regroupe l'ensemble des activités liées au travail des métaux en feuilles, des tubes et des profilés entrant dans la réalisation d'équipements destinés à de nombreux secteurs.

 

Découvrez les métiers et les formations de la Chaudronnerie - Soudure

Assistant(e) commercial

Il (elle) assure le suivi et la gestion administrative du service commercial et participe à la vente des produits de l’entreprise.

Chargé(e) d'affaires

Le commercial en version projet ! Dans l’industrie, il (elle) assure l’interface avec les clients. Il (elle) leur propose des solutions adaptées à leurs besoins, selon le savoir-faire et les capacités de production de l’entreprise. Il (elle) suit intégralement leurs projets, de l’élaboration du devis jusqu’à la facturation.

Chaudronnier

Acier, cuivre, aluminium, laiton : il/elle façonne les pièces de métal pour leur donner forme... Il/elle travaille à la main, avec une précision d’artisan, mais aussi à l’ordinateur (vision 3D).

Chef d'équipe

Responsable des hommes et des femmes qui constituent l’équipe, il/elle est garant(e) de la qualité et des délais pour fournir le client. Il/Elle est donc au premier plan de la hiérarchie dans l’atelier.

Fraiseur/euse industriel

Il/Elle réalise les différentes opérations d’usinage de pièces sur fraiseuse, sur machine traditionnelle ou sur machine à commande numérique. Un travail de rigueur, qui peut durer plusieurs heures pour les pièces les plus complexes.

Métallier-charpentier

Un métier manuel qui nécessite une vision en 3D pour réaliser les ensembles métalliques. Il/Elle fabrique ponts, hangars, bâtiments, charpentes métalliques, etc.

Soudeur(euse) industriel

Assembler par fusion des pièces mécano soudées de métal : un des gestes emblématiques de l’industrie, qui nécessite une parfaite habileté dans le maniement des outils. C’est aussi un métier de plus en plus technologique, avec le développement de procédés robotisés.

Technicien(ne) en chaudronnerie industrielle

Acier, cuivre, aluminium, laiton : il/elle façonne les pièces de métal pour leur donner forme... Il/elle travaille à la main, avec une précision d’artisan, mais aussi à l’ordinateur (vision 3D).

Tourneur/euse industriel

A l’aide d’un tour (à commande numérique ou manuelle), il/elle façonne des pièces de métal nécessaires à la construction mécanique.

Tuyauteur industriel

Un métier très technique car c’est souvent du  « sur mesure »! Il/Elle opère sur des réseaux de tuyauteries qui conduisent des fluides liquides ou gazeux, corrosifs ou explosifs, à des températures et des pressions plus ou moins élevées.